Les aires protégées – protéger la nature dès maintenant et pour l’avenir

Les aires protégées comme les parcs nationaux, les réserves naturelles et les sanctuaires marins seront au centre de l’attention de la Journée mondiale de l'environnement de cette année. Le Canada, hôte officiel des célébrations 2017, offre aux citoyens un accès gratuit à leurs 46 parcs nationaux pendant un an afin de les encourager à « se rapprocher de la nature ».

Les aires protégées, qu’est-ce que c’est ?​

Les aires protégées sont des lieux dédiés à la préservation de la nature. Elles sont gérées afin de sauvegarder les nombreux bénéfices qu’elles procurent. De nombreuses aires protégées sont contrôlées par des organismes gouvernementaux. D'autres appartiennent ou sont gérées par des individus, des organismes de conservation ou des communautés locales.

Pourquoi sont-elles importantes ?​

Les aires protégées jouent un rôle important pour le maintien d’un environnement sain pour les personnes et la nature. Les « points chauds de la biodiversité» sont essentiels pour ralentir la réduction des populations et de la variété des animaux et des plantes. Elles sont en effet essentielles aux cultures et aux moyens de subsistance des peuples autochtones et des communautés locales. Elles garantissent des moyens de subsistance aux populations, représentent des lieux de reproduction assurant la reconstitution des stocks de poissons. Elles offrent de l’air et de l’eau propre, fournissent des avantages à des millions de personnes grâce au tourisme et aux loisirs et elles nous protègent contre les changements climatiques et les catastrophes naturelles.

Combien d’aires protégées existe-t-il ?

Selon les données de la base de données mondiale sur les aires protégées, il existe plus de 200 000 aires protégées sur les terres et les eaux intérieures (les lacs et les rivières). Elles recouvrent environ 20 millions de km², à savoir 15% de la surface terrestre mondiale. En outre, il existe près de 15 000 aires marines protégées d’une superficie totale d'environ 18,5 millions de km². Elles recouvrent environ 13% des eaux territoriales et 5% des océans du monde.

Est-ce suffisant ?

Le nombre et l'étendue des aires protégées ont augmenté au cours des 20 dernières années et continuent de croître. En vertu d’une convention des Nations Unies, les pays essaient de faire en sorte que les aires protégées recouvrent 17% des terres mondiales d’ici 2020. 3 millions de km² doivent être couverts afin d’atteindre cet objectif. Alors que l'objectif de 10% de la superficie des zones côtières et marines à recouvrir a été dépassé pour les eaux territoriales, le chiffre relatif aux océans est relativement modeste.

Quelles sont les perspectives de développement ?

De plus en plus de citoyens et de gouvernements comprennent dans quelles mesures les aires protégées favorisent le développement économique durable et contribuent à lutter contre la pollution, la déforestation et l’érosion de la biodiversité. Dans certains pays, la hausse des revenus et l’évolution des modes de vie ont entraîné plus de personnes à visiter les aires protégées et plus de personnes apprécient leurs richesses. Cela encourage les décideurs politiques à créer davantage d'aires protégées et à améliorer la gestion des aires existantes.

Parlez-nous de votre aire protégée préférée

Plus de statistiques, de cartes et d’autres informations sont disponibles sur la Base de données mondiale sur les aires protégées, projet du Centre mondial de surveillance de la conservation de l’environnement des Nations Unies et de l’Union internationale pour la conservation de la nature.